compte 129 comptabilité

Qu’est-ce que le compte 129 et à quoi sert-il ?

Le compte 129 dans le plan comptable fait partie des comptes de bilan de la classe 1 : les comptes de capitaux.

Ces comptes englobent :

  • les ressources propres externes c’est-à-dire le capital
  • les ressources propres internes qui correspondent au résultat de l’exercice
  • les ressources étrangères que sont les emprunts et les dettes.

À ces trois ressources permanentes s’ajoutent les provisions pour risques et charges et les provisions réglementées.

Nous nous intéresserons ici aux ressources propres internes.

Notion de résultat

Par la tenue de sa comptabilité, l’entreprise se propose deux objectifs principaux :

  • calculer le résultat réalisé pendant une période donnée appelée exercice comptable,
  • présenter la situation de son patrimoine à une date donnée, la clôture de l’exercice.

Le résultat est la différence entre les produits et les charges enregistrés au cours de l’exercice comptable. Lorsque les produits sont supérieurs aux charges, c’est un bénéfice pour l’entreprise, elle a gagné de l’argent. À l’inverse, si les charges sont supérieures aux produits, on parle de perte ou de déficit. Le compte 129 en comptabilité enregistre la perte d’exploitation.

C’est le compte d’exploitation, établi en fin d’exercice, qui permet de calculer le résultat comptable dit résultat d’exploitation car il tient compte du chiffre d’affaires réalisé (ventes) et des frais liés à l’exploitation (achats, loyers, impôts, salaires…). Ce résultat montre la véritable rentabilité de l’entreprise car il exclut les éléments financiers, fiscaux ou exceptionnels qui pourraient fausser la réalité.

Le bilan comptable récapitule également les actifs et les passifs (créances et dettes) d’une entreprise et en ressort un résultat plus global. Si l’actif est supérieur au passif, il y a bénéfice. Le contraire signifie que l’entreprise est en déficit.

Les autres résultats calculés sont :

  • le résultat net comptable (résultat d’exploitation moins impôts),
  • le résultat financier (produits financiers moins charges financières),
  • le résultat exceptionnel (produits exceptionnels moins charges exceptionnelles).

Comptabilisation du résultat d’exploitation

Après que le document de synthèse « compte de résultat » ait été établi, on passe les écritures de regroupement des charges et des produits. Ces écritures consistent à solder les comptes de gestion :

  • en créditant ceux qui sont débiteurs,
  • en débitant ceux qui sont créditeurs.

En contrepartie, on débite ou crédite le compte : 12 Résultat de l’exercice

Plus précisément :

  • le 120 : résultat de l’exercice (bénéfice) en cas de bénéfice,
  • le 129 : résultat de l’exercice (perte) en cas de perte.

Le compte unique 120 ou 129 se substitue donc, en fin d’exercice, à l’ensemble des comptes de gestion.

Au début de l’exercice N+1, les comptes de gestion présentent tous un solde égal à zéro. Ainsi, le résultat qui se formera au cours de l’exercice N+1 sera-t-il indépendant des charges et des produits de l’exercice N.

Affectation de la perte comptable

L’affectation du résultat déficitaire nécessite des écritures comptables qui diffèrent selon s’il s’agit d’une entreprise individuelle ou d’une société.

Dans le cas d’une entreprise individuelle, la constatation de la perte sera enregistrée de la façon suivante :

  • au crédit du compte 129 : résultat de l’exercice (perte) : le montant de la perte,
  • au débit du compte 101 : capital : la contrepartie.

Dans une société de capitaux (SA, SAS, SASU, SARL), soumise à l’impôt société, l’affectation d’une perte n’est pas identique à l’affectation d’un bénéfice car il n’y a évidement pas de distribution de dividendes dans le premier cas. La comptabilité du compte 129 se présentera donc ainsi :

  • au crédit du compte 129 : le montant de la perte
  • au débit du compte 119 : report à nouveau (solde débiteur) ou du compte 1068 : autres réserves : la contrepartie

En effet, on doit enregistrer la perte dans un compte de report à nouveau s’il existe un compte de report à nouveau créditeur. Sinon, elle sera imputée sur des réserves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.