613 compte comptable

Compte 613 en comptabilité : Quels usages ?

Le compte 613 permet de comptabiliser les opérations commerciales qui ne sont pas considérées comme des amortissements. C’est un compte du plan comptable général que l’on utilisera dans certaines occasions, notamment la location de matériel à usage temporaire. Voyons plus en détail à quoi correspond le compte 613

Comment fonctionne le compte 613 en comptabilité ?

Dans le cadre de son activité, une entreprise est en général amenée à utiliser des locaux, des véhicules, du matériel, de l’outillage, des logiciels informatiques, etc. Il peut arriver qu’elle décide de ne pas investir dans un achat et souhaite louer le bien immobilier qu’elle occupe et certains biens mobiliers nécessaires à son exploitation.

Dans ce cas, tous les loyers versés sont des charges et non pas des investissements. Ils doivent être comptabilisés dans le compte 613, plus précisément dans :

  • le compte 6132 s’il s’agit de locations immobilières
  • le compte 6135 pour les locations mobilières.

À noter que le dépôt de garantie demandé avec le premier loyer, à l’entrée dans les lieux, n’est, lui, pas considéré comme une charge mais comme une immobilisation financière, à enregistrer dans le compte 275 : dépôts et cautionnements.

Que mettre dans le compte 613 ?

Nous l’avons vu, le compte 613 sert à comptabiliser les principales opérations commerciales qui ne sont pas des amortissements et essentiellement des locations. Distinguons déjà la comptabilisation des locations immobilières de la comptabilisation des locations mobilières, toutes deux subdivisions du compte 613.

Compte 6132 pour la comptabilisation des locations immobilières

En principe chaque mois, sinon chaque trimestre, l’entreprise locataire verse à son bailleur un loyer. Celui-ci peut comporter une TVA que l’entreprise sera en mesure de la récupérer. Généralement, un bailleur professionnel est assujetti à TVA. Mais un particulier propriétaire a également la possibilité de choisir l’option TVA. Il devra alors le signaler au centre des impôts dans les 15 jours suivant le début de la location.

Une facture de location immobilière est équivalente à n’importe quelle autre facture de charge externe (comptes 61 et 62). Les charges externes regroupent toutes les charges, à part les achats. Citons par exemple, outre les locations, les redevances de crédit-bail, la sous-traitance, les primes d’assurance…(comptes 61) ou encore les honoraires, les frais postaux, les frais de publicité…(comptes 62).

Exemple d’écriture comptable du compte 6132

Dans le cas précédent, l’écriture comptable d’usage du compte 6132 se présentera comme suit :

DEBITCREDIT
au débit du compte 6132 : locations immobilières : le montant du loyer HTau crédit du compte 401… : fournisseurs : le montant du loyer à payer TTC
au débit du compte 44566 : TVA sur autres biens et services : la TVA
Exemple compte 6132 utilisation comptable

Le loyer, par sa récurrence, peut aussi être considéré comme un abonnement. À ce moment-là, on aura recours au compte 488 : comptes de répartition périodiques des charges et des produits.

Le système de l’abonnement est intéressant pour les entreprises qui établissent des situations comptables mensuelles, trimestrielles ou semestrielles. Il est souvent pratiqué pour les loyers ou les primes d’assurance par exemple car ces charges sont connues d’avance.

Compte 6135 location immobilière

Il peut s’agir d’un camion, d’un photocopieur, d’une machine-outil ou d’un logiciel de gestion entre autres. Les locations de biens meubles se traduisent en comptabilité d’une manière classique :

DEBITCREDIT
au débit du compte 6135 : locations mobilières : le montant HT
au crédit du compte 401 : fournisseurs : le montant du loyer TTC
au débit du compte 44566 : TVA sur ABS : le montant de la TVA
Exemple : compte 613 location immobilière

Il convient de faire attention à la comptabilisation des loyers des véhicules commerciaux et de tourisme car une partie peut faire l’objet d’une réintégration extra comptable. L’administration fiscale est assez pointilleuse sur ce sujet.

Compte 613 : autres usages en comptabilité

Le compte 613 sert aussi à comptabiliser les dépenses d’hébergement de site internet. La plupart du temps, l’entreprise s’adresse à un prestataire spécialisé pour héberger son site. Elle peut choisir de lui verser une somme fixe chaque mois. Cette somme sera alors enregistrée dans le compte 613 pour son HT.

Lorsqu’un logiciel est en mode SAAS, c’est-à-dire que l’entreprise achète juste le droit de l’utiliser en passant par une plateforme, le compte 613 sera également employé.

Dans le cas où l’achat du nom de domaine n’a pas été immobilisé (site ne figurant pas à l’actif du bilan), il faudra passer cette dépense en charges. C’est ici le compte 651 : redevances pour concessions, brevets, licence, marques, procédés, logiciels, droits et valeurs similaires, qui devra être utilisé. Il va s’en dire qu’à la fin de l’exercice comptable, si un loyer est facturé d’avance, ce qui est courant, il sera enregistré au débit du compte 486 : charges constatées d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.