Plan-Comptable-1024x576-1

Le plan comptable général : le grand répertoire de la comptabilité

Les règles concernant l’enregistrement comptable, la présentation et le contenu des documents comptables font l’objet d’une norme. Cette norme est appelée : plan comptable général (PCG).


Notion de normalisation en comptabilité

La normalisation consiste à établir des règles communes, applicables à l’ensemble de la profession et permettant d’uniformiser la présentation des informations comptables. C’est en 1947 que, pour la première fois en France, une norme comptable a été établie.

Le plan comptable général

Depuis 1947, l’analyse de la gestion des entreprises a bien sûr évolué et d’autres concepts économiques et financiers sont apparus.

La France adopte donc régulièrement, par le biais de l’ANC (Autorité des normes comptables), de nouvelles réglementations. Le dernier plan comptable général français en date est celui de 2020 (il change chaque année). C’est la nouvelle référence pour établir les comptes des entreprises industrielles et commerciales. Celles-ci ont l’obligation de présenter leur bilan, leur compte de résultat et leurs annexes en conformité avec le plan comptable général.

La loi a prévu des adaptations du plan général comptable aux besoins particuliers de certaines professions comme l’hôtellerie ou le BTP, par exemple. Le plan général comptable professionnel doit obligatoirement être adopté par les entreprises du secteur concerné.

Composition du plan comptable général

Il comporte la liste de tous les comptes (avec des intitulés et des numéros) qui pourraient être utiles dans la vie d’une entreprise et que l’on peut diviser en trois types : les comptes de bilan, les comptes de gestion et les comptes spéciaux.

Ces comptes sont présentés en huit grandes parties appelées « classes ». Chaque classe est subdivisée en sous-classes et en comptes.

Les comptes de bilan

  • Classe 1 : les comptes de capitaux : ces comptes comprennent le capital, le résultat de l’exercice, les emprunts et dettes, les provisions pour risques et charges.
  • Classe 2 : les comptes d’immobilisations : les immobilisations sont des biens destinés à servir de façon durable dans l’entreprise. On distingue les immobilisations incorporelles (droit au bail…), corporelles (mobilier…) et financières (prêts…).
  • Classe 3 : les comptes de stocks : ces comptes ne sont utilisés que lors de l’établissement du bilan.
  • Classe 4 : les comptes de tiers : ils indiquent le montant des dettes et des créances autres que les emprunts et les prêts.
  • Classe 5 : les comptes financiers : ils représentent le montant des disponibilités monétaires détenues en banque et en caisse.

Les comptes de gestion

  • Classe6 : les comptes de charges : ils enregistrent tous les achats hors immobilisations (marchandises, matières premières…) nécessaires à l’exploitation ainsi que les charges externes (loyer, assurances, publicité…), les impôts et taxes, les charges de personnel, les charges de gestion courante (redevance…), les charges financières (intérêts…), les charges exceptionnelles (amendes…) et l’impôt sur le bénéfice (que pour les sociétés).
  • Classe 7 : les comptes de produits : ils comprennent les produits d’exploitation, principalement les ventes, mais aussi les produits financiers éventuels (escomptes…) et les produits exceptionnels (subventions…).

Les comptes spéciaux

  • Classe 8 : les comptes de la classe 8 réunissent certaines informations qui n’apparaissent pas dans les comptes des classes 1 à 7. Ils servent à l’établissement de l’annexe.
  • Classe 9 : cette classe est réservée à la comptabilité analytique.
Plan comptable général
Le plan comptable général

Ne pas confondre système comptable et plan comptable

Un système comptable permet de gérer la comptabilité au sein d’une entreprise c’est-à-dire : d’enregistrer les opérations (dans les journaux), de les classer (dans le grand livre), de les synthétiser (dans le bilan et le compte de résultat). On distingue le système classique pour les TPE/PME et le système centralisateur, plus élaboré, pour les grandes entreprises.

Où acheter un PCG ?

Le plan comptable général français est disponible pratiquement dans toutes les librairies et téléchargeable sur de nombreux sites.

SOURCES

Crédits images : Pixabay

Auteur de l’article : Jean

Jean est un passionné de comptabilité. Après ses études d'économies, il se lance dans l'univers du web pour partager ses connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *