analyse de données

Pourquoi la Business Intelligence améliore la prise de décision

On a longtemps cantoné le rôle du contrôleur de gestion uniquement à “gestionnaire des finances” d’une entreprise. Le contrôleur de gestion ne fait pas que contrôler. Il pilote aussi rends des comptes de la croissance de la société. Il est tenu d’utiliser des outils modernes connectés aux Big Data pour parvenir à ses fins.

Cet article vous propose de prendre connaissance des nombreux avantages que vous offre le Business Intelligence afin de mieux valoriser votre poste de contrôleur de gestion.

A. En quoi la Business Intelligence va aider la gestion ?

La gestion d’une entreprise est une tâche complexe. La Business Intelligence (BI) est un outil sophistiqué basé sur le Big Data qui vous accompagne dans l’exercice de vos fonctions. La combinaison de ces deux outils vous permet une meilleure compréhension de votre domaine d’activité.

Une bonne analyse permet “de facto” un pilotage plus précis et performant.  

Le pilotage de l’entreprise est considéré comme une chose assez nouvelle finalement. L’évolution des moyens techniques de l’entreprise oblige forcément les dirigeants à réévaluer leurs besoins en personnels.  Il n’est donc plus rare que le contrôleur de gestion fasse appel à des experts en Big Data (data scientist ou data manager).

Ces deux professionnels, très à l’aise avec l’analyse quantique des données, peuvent vous aider à mettre en place des lectures poussées. Vous pouvez recruter ces experts via un cabinet de recrutement digital.

B. Ce que permet la Business intelligence

Un outil de pilotage utilisant la Business Intelligence va globalement permettre une meilleure prise de décision. Voici cinq points importants à retenir.

1. Sécuriser ses données

Un contrôleur de gestion a pour première tâche la collecte des données de l’entreprise et leur étude minutieuse. Fini les classeurs et les montagnes de papiers. L’utilisation du BI permet de naviguer plus facilement à travers les données et vous offre un stockage plus sécurisé. Vos données seront bien sécurisées et vous seul pourrez y avoir accès.

2. Enrichir ses données

Le travail du contrôleur de gestion est surtout centré sur la gestion des données internes. Cependant, il est tenu de prendre en compte les données externes afin de permettre à son entreprise d’être beaucoup plus compétitive. Ainsi, il pourra fournir des informations utiles sur la concurrence afin de faciliter la prise des décisions au sein de l’entreprise.

3. Améliorer et fluidifier l’information au sein de l’entreprise

Le contrôleur de gestion dispose d’une responsabilité très importante dans la prise de décision d’une entreprise. On le considère souvent comme un co-pilote qui travaille en interconnexion avec tous les secteurs d’activité d’une entreprise. En tant que “business partner“, le contrôleur de gestion doit être capable d’assumer son rôle de conseiller et doit pouvoir apporter un regard neuf sur le tableau de bord de l’entreprise

  • Excel à ses limites : Trop d’entreprises pilote encore leur stratégie avec un simple tableau Excel. C’est un bon outil puissant qui permet de mettre en corrélation un certain nombre de données, mais il est devenu limité pour les analyses plus complexes. Surtout depuis que des services comme Oracle propose “machines de guerre” connectées au cloud…
  • Les calculs complexes ont le pouvoir : en hausse constante depuis 204, le coût prévisionnel des entreprises ou “rolling forecast” est un vrai changement dans la gestion de l’entreprise. C’est aussi le cas pour le tableau de coût des fonctions transverses, la synthèse budgétaire ou la mise en place de tableau de bord à indicateurs prédictifs… Tout cela peut être améliorer et fluidifier avec des outils d’extraction et de calculs de données

4. De la nécessité de réinventer son métier

A l’âge de l’information, tout va très vite. On ne peut plus se permettre de passer des heures à recueillir une information. Les outils de business intelligence vous aideront à établir des modèles de recherches plus efficaces pour gagner en rapidité.

De plus en plus de services de gestion collaborent avec les services informatiques. Ces derniers sont capables d’élaborer des outils pour faciliter le travail des gestionnaires. Pourquoi s’en priver ?

5. Présenter l’information au top management

Présenter des données de façon lisible est une façon très efficace de convaincre son interlocuteur. Le Top management a besoin d’être rassuré et de comprendre les propositions de ces collaborateurs. La Business Intelligence va permettre de créer des modèles lisibles et plus facile à interpréter.

Au lieu de se contenter de diffuser l’information, le contrôleur de gestion doit désormais assumer son rôle de prescripteur.

L’utilisation d’un outil professionnel peut vous aider à présenter des rapports plus efficaces qui donneront lieu à une vraie négociation avec les services de top management. Mieux que cela, vous pouvez même prendre un avantage concurrentiel décisif sur vos concurrents en récupérant et en organisant cette information essentielle.

Auteur de l’article : Jean

Jean est un passionné de comptabilité. Après ses études d'économies, il se lance dans l'univers du web pour partager ses connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *