DAF transition

Directeur Administratif et Financier : quel est son rôle ?

Siégeant au comité de direction, le Directeur Administratif et financier ou DAF assure du développement stratégique et financier de l’entreprise. Garant de la rentabilité, des comptes et de l’administratif. Voici la fiche métier du directeur administratif et financier.

Le rôle d’un Directeur Administratif et Financier dans une entreprise

La description de poste de directeur Administratif et Financier peut sembler assez complexe, mais nous essaierons de la résumer en quelques phrases.

Comme son nom l’indique, le rôle du DAF est d’assurer la pérennité financière (rentabilité) et la fiabilité des comptes d’une organisation. Il doit être capable d’anticiper le développement stratégique de la société et de mettre en place des outils de suivi pour en assurer une bonne gestion.

Cette prise de décision stratégique fait du métier de DAF un poste très technique, mais assez transversal, car il doit communiquer et faire participer l’ensemble des pôles ensemble.

Missions d’un Directeur Administratif et financier

Les tâches du directeur administratif et financier sont donc nombreuses et variées. Il décide et met en place la politique de gestion financière de l’entreprise via la gestion trésorerie, des emprunts et in-fine du contrôle de gestion.

Il est au fait les réglementations fiscales, financières et commerciales. Il suit les résultats de la société, s’occupe du budget prévisionnel et contrôle toute la gestion financière.

Le directeur administratif et financier se sert d’outils de contrôle pour suivre l’activité et le reporting, supervise les résultats et leur préparation, mais aussi conseille sa direction afin d’apporter une meilleure performance de l’activité de l’entreprise.

Pour résumer, un DAF supervise tous les services dont il a la charge du pôle comptabilité, trésorerie, contrôle de gestion en passant par la fiscalité, les audits ou encore les ressources humaines.

Un métier difficile, mais aux perspectives intéressantes

Les entreprises moyennes (PME) ou les grands groupes auront bien du mal à se passer d’un directeur administratif et financier. Ces postes sont très exigeants et demandent de bonnes connaissances de départ ainsi qu’une grande motivation. Devenir DAF présente aussi de très belles opportunités de carrières pour qui souhaite se lancer dans l’aventure.

Ce poste clé est donc très recherché par les recruteurs et la gestion financière est un secteur qui ne connaît pas la crise.

Quelles compétences pour devenir DAF ?

Un directeur administratif et financier doit avoir de bonnes capacité à négocier avec les fournisseurs et les intermédiaires. C’est l’interlocuteur privilégié des banques, des assureurs ou même des actionnaires. Il prend aussi en charge la gestion du patrimoine immobilier ou du mobilier de son entreprise.

Le DAF possède des connaissances juridiques afin de s’occuper de tous les contrats de l’entreprise. Il maîtrise les systèmes d’information de gestion et parle Anglais couramment ainsi qu’une 3e langue (recommandée).

Exercer le métier de directeur Administratif et Financier ne comporte pas seulement une partie technique exigeants, mais aussi une partie communicationnelle. Un DAF doit être capable de diriger ses équipes ou les représentants financiers et de communiquer clairement auprès de sa direction,

directeur administratif et financier-metier
Le directeur administratif et financier-metier

Voici les compétences clés demandées à un directeur financier :

  • Être curieux et connaître l’entreprise dans laquelle il évolue ainsi que son environnement économique et concurrentiel
  • Savoir dépasser le simple niveau financier avec une haute expertise et de prendre du recul.
  • Avoir des connaissances solides en droit, en fiscalité et réglementation bancaire
  • D’être un visionnaire, savoir parler au moins 2 autres langues que le Français
  • D’avoir le sens de l’organisation
  • D’être capable d’analyser et de synthétiser des dossiers
  • D’être réactif, rigoureux, méthodique
  • De savoir manager des équipes
  • Et avoir une grande capacité de travail et une forte résistance au stress.

Formations pour devenir directeur financier au sein d’une entreprise

Devenir Directeur Administratif et Financier nécessite au minimum un diplôme de niveau BAC+5. Il est possible de le compléter avec un DSCG (diplôme universitaire en sciences de gestion) et un master professionnel CCA (Comptabilité Contrôle Audit.). Sachez que les titulaires d’un diplôme en expertise comptable DEC sont aussi plébiscités par les entreprises.

Un directeur administratif et financier doit avoir une solide expérience dans les métiers de comptabilité, être un spécialiste en contrôle de gestion, en audit et consolidation.

S’il démarre sa carrière dans une société comptable ou d’audit, il lui faudra compter entre 7 et 10 ans d’expérience pour accéder au poste de Directeur financier.

Les DAF peuvent évoluer vers des postes de direction générale ou intégrer de grandes et prestigieuses entreprises dans le secteur de la banque, de l’assurance ou industriel. Le salaire d’un Directeur administratif et financier peut aller jusqu’à 65.000€/ an.

Ou travaille le DAF ?

Le métier de directeur financier s’exerce – à peu près – dans n’importe quelle structure pourvu qu’il y ait un minimum d’employés (pas de minimum spécifique). On le trouvera donc les les PME, les PMI, les associations ou les grands groupes pour assurer de la pérennité des comptes et de leur bonne gestion financière.

Le DAF de transition : un soutien pour votre entreprise en cas de coup dur

Plus rarement, un DAF peut exercer en « freelance » pour des fonctions de remplacement ou d’accompagnement. On parle de DAF de Transition.

En effet, il arrive que certaines entreprises subissent une crise interne (baisse de l’activité), un changement organisationnel (MAJ des outils de suivi, rachat…) ou même un remplacement de personnel (retraite, licenciement, changement de postes, burn-out…). Difficile alors de faire sans gestion financière et sans directeur administratif et financier.

Le DAF de transition intervient alors et va « remplacer » la personne en charge des finances et de l’administratif dans l’entreprise pendant le temps du recrutement. Celui-ci va aussi conseiller et accompagner dans toutes les opérations financières et trouver des solutions les plus adaptées aux problématiques.

Le marché du changement organisationnel est en pleine croissance en France et en Europe. Vous pouvez en savoir plus sur mon article dédié au management de transition.

DAF de transition : un métier en vogue

L’embauche d’un DAF de transition n’a que des avantages pour une entreprise en difficulté. Il peut remplacer un poste vacant (congé paternité, maladie) mais apportera son expertise pointue avec un regard extérieur. Il peut aussi assurer une passation, être un renfort lors d’une surcharge de travail ou du lancement d’un nouveau projet. Des cabinets spécialistes comme adequancy sont en mesure de trouver un DAF de transition correspondants à vos besoins.

Crédits images : Pexels.com

Auteur de l’article : Jean

Jean est un passionné de comptabilité. Après ses études d'économies, il se lance dans l'univers du web pour partager ses connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *