facturation électronique

La facturation électronique : un atout de taille pour les entreprises

Depuis quelques années, les obligations et les lois encadrant la dématérialisation des factures ne cessent de se multiplier. Par exemple la loi des marchés public ayant pris en place en 2017 (source : loi des marchés public)

Aujourd’hui, le document électronique a atteint le même niveau de reconnaissance que la facture papier et un suivi peut s’avérer très pratique lors d’un controle de gestion. Il tend d’ailleurs à devenir incontournable lors des transactions commerciales entre l’entreprise et les acteurs du marché. Cependant, de nombreuses sociétés françaises ne sont pas encore persuadées des avantages. Voici quelques arguments qui devraient convaincre les sceptiques.

La diminution des coûts

En réalité, la facture électronique date des années 1970. Cependant, le système mis en place n’était pas encore aussi pratique et sécuritaire que celui que l’on connaît aujourd’hui. Désormais, les logiciels sont simples à utiliser et permettent de profiter de plusieurs avantages.
Le coût du traitement des documents papier se situe autour de 10 à 16 euros tandis que celui d’une facture au format dématérialisé va de 1 à 2 euros au  maximum. Il n’est pas nécessaire d’être un comptable pour constater cette différence. Par ailleurs, la rédaction manuelle de ces pièces peut engendrer plusieurs erreurs et exige l’intervention du fournisseur et de la clientèle. L’impression, la mise en plis et l’envoi par courriel traditionnel occasionnent  des dépenses  supplémentaires pour la société. La facturation électronique  favorise la réduction des charges de l’entreprise. En effet, elle permet de réduire les coûts liés à la comptabilité client de 40 à 75%.

Un processus plus simple

L’un des avantages les plus significatifs découlant de la mise en place de la dématérialisation des factures est sans aucun doute l’automatisation des procédures. Lorsque le système d’information d’une entreprise est synchronisé avec le logiciel de facturation électronique, les erreurs de transfert n’auront plus lieu, ce qui va réduire les coûts associés aux éventuelles corrections.

Le traitement informatisé permet aussi de faciliter l’échange des factures entre les partenaires. La société pourra ainsi envoyer, recevoir et rediriger automatiquement l’état de frais à leurs destinataires. La résolution des litiges se fera également d’une manière plus efficace.

Par ailleurs, ce processus joue un rôle déterminant dans l’équilibre  financier de la compagnie. En effet, il aide à réduire le délai de payement. Le logiciel améliore la traçabilité d’une facture, ce qui simplifie grandement les vérifications. Le suivi est d’autant plus facilité, ce qui constitue un gain de temps non négligeable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *